De Damas à Montpellier… solidarité entre hautboïstes

10 Déc

Vous ne le savez pas tous, mais je suis hauboïste, même si je ne le pratique plus (assez) régulièrement … alors je ne peux que m’associer à la démarche de solidarité lancée pour aider cet instrumentiste !

Rodi Ahmad, âgé aujourd’hui de trente ans, est arrivé en France il y a trois ans, fuyant la guerre en Syrie. Hautboïste formé au conservatoire de Damas, il a fait plusieurs concerts avec l’Orchestre Symphonique National de Syrie, pendant ses études et après l’obtention de son diplôme.

À l’issue de son service militaire, obligatoire en Syrie et d’une durée de deux ans, il avait comme projet de devenir hautboïste permanent de l’orchestre. Mais le destin en a décidé autrement.

La guerre a éclaté et Rodi a dû fuir son pays avec sa femme Laïla.

Pour venir en France, il a vendu son instrument, ses partitions, …

Aujourd’hui installé à Montpellier, il n’a toujours pas pu se racheter de hautbois, et cela fait donc trois ans qu’il n’a pas joué une note…

Capture d’écran 2015-12-10 à 22.43.10

L’Association française du hautbois a décidé de venir en aide à Rodi en lui procurant un hautbois.

Chacun de vous peut contribuer au financement de cet instrument, en faisant un don :

  • par chèque à l’ordre de l’AFH (envoyé à François Maturin, 24 rue Réhel, 83100 Toulon)
  • par virement
  • en ligne sur le site www.hautbois-afh.fr

Vous pouvez aussi faire don de roseaux, tubes,… à envoyer à : AFH, 1 rue de la Cécile, 26000 Valence.

L’AFH vous remercie par avance de votre générosité qui contribuera à rendre la musique à Rodi.

#JeSuisCharlie